LANCEMENT DE LA SAISON 3 !

Le Bal des Solutions : la suite !

Les 17 et 22 novembre, plus de 400 personnes se sont retrouvées à Strasbourg et Schiltigheim pour imaginer et relever collectivement 34 défis prioritaires identifiés lors de la Remontée des Rêves. 💭

La suite des évènements ?

15 des solutions imaginées seront accompagnées dans l’incubateur social et citoyen du Labo des Partenariats et seront lancées officiellement lors d’un nouveau rendez-vous collectif le 9 mars à l’espace Nootoos.

Mais avant cela, nous avons besoin de connaître les envies d’engagement et de contribution autour de ces solutions pour nous aider à choisir les projets qui seront accompagnés.🤝

Comment rejoindre les solutions ? 🤔

  • Rendez-vous sur la plateforme de présentation des solutions imaginées lors du Bal des Solutions ⬇️
  • Inscrivez-vous, dites-nous en quelques mots qui vous êtes et indiquez vos souhaits d’engagement sur les solutions auxquelles vous souhaitez contribuer ! 🤗
C’est grâce à votre engagement que ces solutions verront le jour !

De la remontée des rêves aux Bals des Solutions : 6 mois pour passer du rêve à l’action !

De juin à octobre, nous avons parcouru le territoire pour dénicher les pépites qui s’y cachent et faire remonter les rêves et indignations des Strasbourgeois·es. 🥨
Retour en quelques chiffres sur 6 mois de mobilisation citoyenne pour passer du rêve à l’action :

    • 2 appels à projets qui ont permis de détecter près de 40 projets souhaitant se développer à Strasbourg dans une dynamique entrepreneuriale collective ;
    • 14 ateliers de Remontée des Rêves aux thématiques généralistes mobilisant plus de 100 personnes et permettant de définir les défis prioritaires du territoire ;
    • 2 soirées festives et créatives de Bal des Solutions les 17 et 22 Novembre, rassemblant plus de 400 participants à Nootoos et à La Briqueterie, 32 projets présents aux forums des solutions et 34 ateliers « Du rêve à l’action »

Merci aux 50 bénévoles engagé·e·s dans l’organisation !

Retrouvez les photos de Nootoos par Christoph de Barry juste ici  !